Fonction publique : retraite anticipée pour carrière longue

Bénéficiaires

Pour bénéficier du départ à la retraite anticipée pour carrière longue, vous devez justifier :

  • d'une durée totale d'assurance cotisée minimale, tous régimes de base confondus, sur l’ensemble de votre carrière,
  • et d'une durée d'assurance minimale en début de carrière.

Ces conditions de durée d'assurance varient en fonction :

  • de votre année de naissance,
  • de l'âge à partir duquel votre départ à la retraite anticipée est envisagé,
  • et de l'âge à partir duquel vous avez commencé à travailler.

Périodes considérées comme cotisées

Pour le calcul de la durée d'assurance cotisée, certaines périodes non travaillées sont toutefois considérées comme cotisées. Ces périodes sont intégralement prises en compte dans les cas suivants :

  • tous les trimestres liés à la maternité,
  • tous les trimestres de majoration de durée d'assurance attribués sur le compte personnel de prévention de la pénibilité.

D'autres périodes sont considérées comme cotisées, dans les limites suivantes :

  • 2 trimestres au titre des périodes d'invalidité,
  • 4 trimestres au titre du service national,
  • 4 trimestres au titre des périodes de maladie ou accident du travail,
  • 4 trimestres au titre des périodes de chômage indemnisé.

Démarche

Vous devez vous adresser à la direction des ressources humaines de votre administration.

Montant de la pension

Vous bénéficiez d'une pension de retraite à taux plein (sans décote) de la part de la caisse des pensions civiles et militaires de retraite ou de la CNRACL (selon votre fonction publique d'appartenance).

En revanche, vous ne percevez votre retraite complémentaire (retraite additionnelle de la fonction publique - RAFP) qu'à partir de l'âge minimum légal de départ à la retraite.