Enfant décédé à la naissance : quelles sont les règles d'état civil ?

Enfant décédé né vivant et viable

Si votre enfant est décédé avant la déclaration de naissance, l'officier de l'état civil établit un acte de naissance et un acte de décès.

Vous devez fournir un certificat médical  :

  • indiquant que votre enfant est né vivant et viable,
  • et précisant les jours et heures de sa naissance et de son décès.

Votre enfant est inscrit sur le livret de famille.

Enfant sans vie

L'officier d'état civil établit un acte d'enfant sans vie si votre enfant :

  • est mort-né,
  • ou est né vivant mais non viable et décédé avant la déclaration de naissance.

Vous devez fournir un certificat médical d'accouchement. Ce certificat, établi par le praticien (médecin ou sage femme) mentionne l'heure, le jour et le lieu de l’accouchement.

L'acte d'enfant sans vie vous permet d'inscrire votre enfant sur les registres de l'état civil et sur le livret de famille. Toutefois, aucun nom de famille ne peut lui être donné et aucune lien de filiation ne peut être établi.